Nous sommes un forum de graphisme et d’écriture, basé sur les challenges, l'amusement, la créativité et la convivialité :)
 

Partagez | 
 

 (Originale) Kris Ralleigh

Aller en bas 
AuteurMessage
allis
ㄨADMINㄨ
avatar

ㄨMESSAGES : 499
ㄨINSCRIPTION : 04/12/2011
ㄨAGE : 28
ㄨ.LOCALISATION : Bristol, UK

MessageSujet: (Originale) Kris Ralleigh   Sam 4 Fév - 22:02

Kris Ralleigh 2009
Diclaimer:  Tout à moi (enfin sauf l'image).
Statut : Fini
Rating: R
Genre : Drame
N/A: Fiche de présentation pour un forum rpg.
Résumé : Kris ne sait pas si il va pouvoir survivre à la mort de son frère, à l'arrivée de Jack dans sa vie.




PART 01 : All I want to do is see you again


12 avril 2004
01h42

_Hey big bro ! How do you feel today ?
Kris regarda la bouteille de vodka face à lui. Il considéra un instant le verre qui se trouvait à côté, verre qu’il avait déjà rempli assez de fois, trop de fois. Il savait qu'il ne devrait pas boire un verre de plus, son corps avait déjà assez absorbé d'alcool et autres substances plus ou moins légales. Il savait qu'il ne valait mieux pas qu'il se lève pour le moment. Il était bien trop bourré et shooté pour se déplacer correctement.
Son regard passa du verre à la photo, posée de l'autre côté de la bouteille, à moitié imbibée d'alcool elle aussi. Il sentit un afflux de larmes arriver au bord de ses yeux. Il ne voulait pas pleurer. Il devait contrer ses larmes, il ne pouvait pas les laisser couler. Il bascula sa tête en arrière dans un mouvement trop rapide, ce qui lui fit perdre toute notion d'espace pendant quelques secondes. Il essayait de faire couler ses larmes en sens inverse, de les faire rentrer dans son corps mais cela ne semblait pas fonctionner.
Il remit sa tête en position normale, ses larmes commençant à couler silencieusement le long de ses joues, laissant des trainées claires sur sa peau sale.
_Fuck !
Il agrippa la bouteille et porta le goulot à sa bouche, avalant autant d’alcool qu’il le pouvait et s’avachit un peu plus sur le siège de la boîte dans laquelle il se trouvait.
Il commençait à ne plus rien sentir, l'alcool et la drogue anéantissaient son cerveau, il n'avait plus aucun moyen de penser et cela lui plaisait. Il esquissa un sourire se laissant aller complètement aux pulsations de la musique. Il n'entendait plus que cela, il ne sentait plus que cela, son sang imitant le rythme frénétique de la musique le long de ses tempes. Il le sentait battre à tout rompre, son crâne prêt à exploser.
_Hey big bro… « I'll drink another drink for you
One, two, three, four, five, once I drank a fish alive
I'll drop another pill for you
Six, seven eight, nine, ten, did it before, I'll do it again »
(Stereophonics - I’m alright)
Ce n’était qu’un vague murmure incohérent, à peine compréhensible, sortant de ses lèvres qui n'arrivaient presque plus à bouger.

24 avril 2004
09h16

_For fuck's sake !
La porte de sa chambre claqua, faisant vibrer les cloisons fines de l’appartement. Il voulu se jeter sur son lit, ne pas laisser la colère monter en lui mais il n'y arriva pas. Il essaya de s'asseoir sur le bord de son lit mais il se releva aussitôt comme si son lit était fait d'un matériau brûlant et se mit à tourner en rond.
Il ne lui avait jamais demandé de venir ici pour jouer le rôle de sa mère. Merde quoi ! Elle devait simplement être là pour dire qu’il avait une tutrice légale. Bordel de merde ! Elle était censé être cool. Ça avait été la petite amie la plus cool de son frère. Elle en connaissait plus que n’importe qui sur les bagnoles, elle lui avait appris les rudiment de la boxe. Mais là… Là elle était devenue une autre personne, une personne qu'il ne voulait pas conaître.
Kris avait l’impression qu’il venait d'être pris dans un piège dont il ne pouvait pas s'extraire. Son frère ne lui avait pas appris à vivre dans ce genre de situation, il ne lui avait pas dit comment la vie pouvait continuer sans lui.
_Fuck !
Il laissa échapper un cri de rage pour ne pas laisser les larmes couler. Il préférait de loin la colère aux larmes. Il ne voulait pas pleurer et se sentir vide, sentir le manque qui grandissait en lui. Qu’est-ce qui lui avait pris de jouer les héros à celui-là ?! Est-ce qu'il avait pensé à Kris juste une seconde, hein ?! Est-ce qu'il avait au moins pensé au bordel qu'il allait instauré en ce faisant tuer ?!
_Fuck ! Fuck ! Fuck !
Kris voulait son frère, il voulait son grand frère… Avec lui la vie allait tout seul, il n’y avait aucun problème.
Il sentit la colère montait en lui de plus en plus forte, bouillonnant en lui, prête à exploser. Il avait besoin d'un exutoire, il ne pouvait rester comme cela ou il allait faire une connerie, une belle connerie.
Il sortit de sa chambre en courant se dirigeant vers la porte d’entrée sans même jeter un coup d’œil aux pièces qu’il traversait, ne voulant même pas savoir où se trouvait Jack, ne voulant pas lui laisser la possibilité de l'arrêter. Il claqua la porte d’entrée en sortant et se rua dans les escaliers, manquant de dégringoler à chaque marche mais se retrouver le crâne fracassé en bas des marches était le dernier de ses soucis à ce moment. Il descendit jusqu’à la salle de sport de l’immeuble, trouva ses gants dans son casier, les enfila et se jeta sur le punching-ball, le martelant de coups sans réfléchir. Il avait juste envie de frapper quelque chose, de laisser sortir la rage qui était sur le point d'exploser en lui..
_« I met the Devil in Poughkeepsie, New York
He took a seat right beside me at the end of the bar
He said I looked familiar, had we met sometime before?
Yeah, I drank with the Devil in Poughkeepsie, New York »
(Strata - Poughkeepsie, NY)
Il n'y avait aucune trace de mélodie dans sa voix, seulement des mots crachés, saccadés sortant de sa gorge à chaque coup qu'il assénait au punching-balll.


PART 02 : Let's be friend again


7 juin 2007
14h53

Kris marchait tranquillement dans un des centres commerciaux de la ville. Il devait trouver un cadeau pour Jack, son anniversaire approchait et Kris voulait lui offrir le cadeau idéal, il voulait que sa soirée d’anniversaire soit parfaite, il avait même prévu de se mettre aux fourneaux ce qui n’était pas peu dire sur son envie de faire plaisir. Il n’aimait pas cuisiner mais là il allait faire une exception. Il savait qu’il avait été plus qu’insupportable en 2004 après la mort de son frère, ill avait enchaîné conneries sur conneries et surtout il avait tout fait pour énerver Jack, pour l’envoyer balader ailleurs et lui faire comprendre qu’il n’avait pas besoin d’elle. Mais trois ans après il avait grandi. Cela n’avait pas été facile et ces trois années n'avaient probablement pas été les meilleures années de la vie de Jack, ni de la sienne. Mais peu importait. Il était bien résolut à faire comprendre à Jack que le petit morveux qu’il était avait grandi et qu’il n’y allait plus y avoir de cris toutes les semaines. Bien sûr Jack le savait déjà, les choses avaient changé subtilement au cours de ces six derniers mois, il ne criait plus tout le temps, il ne choisissait plus de désobéir quasi systématiquement. Il voulait signer officiellement l’accord de paix.
Il repéra le magasin qu'il cherchait et entra acheter les dernières décorations dont il avait besoin et se dirigea vers la sortie du centre commercial. Son temps était chronométré et il voulait arriver le plus vite possible à l'appartement. Une fois de retour à l’appartement il se mit au travail, sans relâche, toute l’après-midi. Il s’était mis en tête de transformer le salon en Australie. Ce ne fut pas chose facile mais au bout de longues heures de décorations et de jurons crachés au matériel qui ne voulait pas être très coopératif il s’affala sur le canapé et observa son œuvre. Le salon était méconnaissable. Il était devenue Australie, du moins tel que Jack l'avait fait découvrir à Kris. Il sourit. Il n’avait jamais dit à sa tutrice à quel point il aimait leurs voyages annuels en Australie.
_ « No one could ever know me
No one could ever see me
Semms you're the only one who knows what its like to be me
Someone to face the day with, make it through all the mess with
Someone I'll always laugh with, even under the worst I'm best
with you »
([The Rembrandts - I‘ll be there for you)
Il sifflotait gaiement, attendant de retrouver un peu de courage avant de passer dans la cuisine et finir de préparer cette petite soirée qui devait être le signe d'une paix retrouvée, d'un changement définitif et positif.


Part 03 : And my world comes crashing down


Déluge
Mai 2009
17h26

Kris était sur son vélo, roulant à toute vitesse dans les rues de la ville. Il venait de quitter la fac et avait bien l’intention de rentrer le plus vite possible chez lui. Le temps était une plaie ces derniers temps,  un jour ça allait, le lendemain c’était l’orage, la pluie et parfois ce n’était qu’une question d’heure entre tout ce bordel. Il ne comprenait pas bien ce qu'il se passait... La faute au réchauffement climatique... Il l'entendait dire à tout bout de champ mais cela ne voulait rien dire dans ses oreilles. Lui ce qu'il sentait c'était le froid qui s'installait, la pluie qui s'en donnait à cœur joie et une météo plus imprévisible que jamais.
Au moment où il était sorti de la fac le temps n’était pas parfait mais au moins il ne pleuvait pas. Il avait rapidement enfilé son casque et était parti à toute vitesse sur son vélo avec l’intention ferme de rentrer avant qu’une seule goutte de pluie ne lui tombe dessus, mais son projet fut complètement raté. Il failli mourir noyé ce jour-là. La pluie s’était mise à tomber sans aucun avertissement, il avait juré sous son casque, espérant rentrer plus sec que la dernière fois où il avait eu l'impression de prendre une douche habillé. Mais cette fois-ci la pluie s'était avérée devenir le dernier de ses soucis.  Tout s'était intensifié si vite qu'il n'avait pas eu le temps de comprendre, de réaliser ce qu'il se passait.
Il entendit un grondement étrange mais n’y prêta pas plus attention que cela. Tout ce qu’il avait en tête était de pédaler, vite, plus vite. Il avait beau être un jeune homme musclé et en bonne condition physique il n’arrivait pas à pédaler assez vite pour rentrer avant que New-York ne se transforme complètement. Lorsqu'il commença à comprendre que ce qui était en train d'arriver, qu'il n'était pas sous un autre caprice de la météo il sentit une boule dans son estomac qui grossissait beaucoup trop vite vers sa gorge. Il avait peur, il était paniqué. Il ne savait plus quoi faire, il ne savait plus ou aller, son cerveau refuser de lui donner des instructions précises. Tout ce qu'il sentait était la peur monter en lui.
_Fuck !
Il voulait se calmer, crier pour tout laisser échapper mais il n'y arrivait pas. Les voitures partaient dans tous les sens autour de lui, les conducteurs tous aussi affolés les uns que les autres essayaient de rouler comme ils le pouvaient au milieu de ce chaos. La peur de Kris se transforma en jets d'adrénaline lorsqu'il reporta son attention sur la route, il venait de trouver un moyen de ne pas se laisser prendre par la peur panique ambiante : essayer de sauver sa peau. Il zigzaguait entre les voitures, entre les piétons, il devait trouver un abri, il n'avait plus que cette idée en tête.
Alors qu’il était en train de passer de justesse entre une voiture noire et un taxi il sentit un souffle le soulever de terre. Son corps partit dans les airs, laissant son vélo se faire écraser par les roues des voitures. Il avait envie de crier, de pleurer, de hurler mais rien ne venait. L’adrénaline de son corps qui lui avait permis de gérer correctement la peur panique qui montait en lui était inexistante à présent et il ne pouvait plus rien sentir. Il était paralysé de peur. Il ne voulait pas mourir, pas tout de suite alors que sa vie était à peu près parfaite.
_« Did we create a modern myth
Did we imagine half of it
What happened then, a thought for now
Save yourself, save yourself »
(30 seconds to mars - A modern myth)
Ses lèvres remuaient mais le son n’atteignait pas ses oreilles. Il n’y avait que le sang qui affluait le long de ses tempes, la peur qui lui serrait l’estomac et son cerveau qui lui disait qu’il allait mourir. Après ce qu’il lui sembla avoir été une éternité son corps se fracassa contre quelque chose de dur et il perdit connaissance.


_________________
Immortals - Some of them have something special...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allysseriordan.info
 
(Originale) Kris Ralleigh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» taille d'une image affichée sur le forum ne correspondant pas avec l'image originale
» Mettre un cadre sur une forme originale
» Fonte ou police d'écriture originale
» Une commande sur Nana - After School
» Marre des pépins, je veux un noyau.. T-T [4/4]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecris-moi un mouton :: Premier Jet :: Bloc-notes :: Les Essais d'allis-
Sauter vers: